• 29 MAI 20
    • 0

    Intelligence Artificielle : une approche européenne axée sur l’excellence et la confiance

    [2020-02-19] Le 19 février 2020, la Commission Européenne a publié un « Livre Blanc » intitulé :

    « Intelligence artificielle : une approche européenne axée sur l’excellence et la confiance ».

    Ce document de 31 pages rappelle que la technologie numérique, et particulièrement l’Intelligence Artificielle, occupe une place de plus en plus centrale dans notre quotidien. Aussi, pour que l’Europe obtienne une position de haut rang international dans cette course technologique, elle se doit d’investir massivement dans ses domaines d’excellence, actuels et futurs, tout en proposant une Intelligence Artificielle digne de confiance, c’est-à-dire fondée sur les valeurs et les règles européennes : ce sont les thématiques principales abordées dans ce « Livre Blanc ».

    Ainsi, l’Europe doit augmenter ses investissements dans l’Intelligence Artificielle (1,5 milliard d’euros annuel aujourd’hui pour un objectif de 20 milliards d’euros annuel pour la prochaine décennie) afin de tirer parti de ses atouts actuels (notamment dans les secteurs manufacturiers) mais aussi se préparer aux futures nouvelles vagues de données qui vont recentrer l’économie de la donnée des plateformes pour le grand public vers celles de l’industrie, des entreprises et du secteur public. Mais comment ?

    – Par une approche européenne axée sur l’excellence: créer une coopération entre les états membres pour investir dans la recherche et l’innovation, mettre en place de nouveaux partenariats public-privé et garantir l’accès aux données et aux infrastructures de calculs.

    – Par une approche européenne axée sur la confiance: mettre en place un cadre réglementaire européen pour l’Intelligence Artificielle se souciant de nos droits fondamentaux et de notre sécurité, qui va notamment évaluer la conformité des applications d’Intelligence Artificielle à haut risque (comme par exemple dans le domaine de la santé).

    Des axes de réflexion qui sont en parfait accord avec les règlements (UE) 2017/745 et (UE) 2017/746 qui visent entre autres à améliorer l’évaluation et la surveillance des algorithmes et des Intelligences Artificielles au sein des dispositifs médicaux.

    Rappelons que Sébastien Kerdélo, auteur de cet article, vous propose une formation complète d’une journée intitulée « Intelligence Artificielle et dispositifs médicaux : l’heure est aux propositions concrètes ! » à laquelle vous pouvez vous inscrire soit le 4 juin 2020, soit le 18 juin 2020 : vous trouverez le détail du programme et toutes les informations utiles dans la « boutique » de notre site Académie.

    Article rédigé par Sébastien Kerdélo, membre du réseau DM Experts