La contrefaçon de DM peut coûter très cher… aux patients

[2024-06-28] Dans un article publié le 28 juin 2024 sur le site internet de DeviceMed, Muriel Gonidec, Directrice Générale de DM Experts SAS, expose un cas dramatique de dispositifs médicaux contrefaits : la société britannique LifeVac a vu apparaître sur le marché, depuis plusieurs années, des copies de son dispositif d’urgence destiné à sauver la vie des personnes dont les voies respiratoires sont obstruées.

Or, ces copies fabriquées en Chine sont défectueuses, au point qu’elles risquent fort d’entraîner l’étouffement complet des personnes en détresse au lieu de les sauver.

La Medicine and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA) au Royaume-Uni a publié le 25 mars 2024 une alerte de sécurité pour informer les utilisateurs et leur permettre d’identifier les produits contrefaits. En effet, ces dispositifs ont été vendus par milliers via des plateformes en ligne (Amazon, eBay, AliExpress, Alibaba, Facebook Marketplace, etc.), et certains s’y trouvent peut-être encore, car les photos et les descriptifs permettent difficilement de savoir s’il s’agit de copies ou d’originaux.

La situation est si grave que le gouvernement au Royaume-Uni a finalement décidé, le 11 juin 2024, de déclencher un rappel de produits.

Pour en savoir plus, accédez à l’article publié par DeviceMed en cliquant sur ce lien.

Ces articles pourraient aussi vous intéresser